Des compagnies aériennes lancent la vente de nourriture et de boissons en ligne pour « contrer » le virus.

On peut comprendre les peurs engendrées par le risque très certain de contagion par le virus actuel. S’il vous a été permis de voyager ces derniers temps à bord d’un avion moyen ou long courrier, une annonce telle que « durant ce vol, notre compagnie vous proposera un service adapté… » signifiera que la collation (ou le repas) offert habituellement sera remplacée par un gobelet de boisson, voire l’équivalent d’une rasade (surtout lorsque vous avez une tête « qui ne revient pas »).

Certains passagers se sont donc plaints de ces restrictions arguant que le repas à bord constituait une « partie importante de leur expérience de vol ». Que ces épicuriens volants se rassurent, une précommande en ligne et payante pourra leur offrir le choix d’un plateau repas durant le trajet. Encore faut-il payer en avance et avant le vol avec une carte dûment enregistrée (pour éviter, nous dit-on, les « échanges » de cartes dans l’avion). Imaginons alors une scène intéressante… Lors du passage des hôtesses, on pose sur la tablette rétractable de votre voisin un plat bien fumant qui ne manquera pas d’énerver vos papilles gustatives… et vous aurez la triste consolation de regarder « l’autre » s’empiffrer (sans son masque) et qui ne manquera pas de vous snober, l’œil torve, à chaque mastication, comme s’il avait pu voir dans vos yeux la peine que peuvent ressentir les animaux domestiques lorsque le convive est trop endimanché ou trop radin pour vous balancer un reste sous la table.  On peut se demander si Covid, outre de détruire vos poumons, n’a pas surtout la vocation de s’en prendre aussi à notre raison.

https://eu.usatoday.com/story/travel/airline-news/2020/11/09/united-airlines-resuming-sale-food-beer-and-wine-economy-pandemic/6178124002/

Powered by

Articles similaires

Touchée en plein coeur par la crise du Covid, une entreprise de vente en gros rennoise décide de brader ses invendus alimentaires et en particulier ses stocks de boissons... Il en résultera près de 3 kilomètres de bouchon et...
Goutte de whisky dans le nez, traitement à l'aspirine, injection de quinine, cure au "Bonox"... Pour faire face à l'une des épidémies les plus mortelles du siècle dernier, nos aïeux ont eu recours aux "remèdes de la dernière chance"...
Conséquence de la fermeture des restaurants, des bars et des restrictions de sorties, les entreprises vinicoles ont dû s'adapter et proposer des services de vente directe aux consommateurs. Des chiffres en très forte progression qui pourraient annoncer un changement...
L'édition ProWein de cette année a été annulée... comme celle de l'année précédente. On se demande à présent si la plus grande et prestigieuse foire autour du vin qui a lieu courant mars à Dusseldörf devra revoir son calendrier...
A l'instar de leurs collègues de l'autre côté du Rhin, les professionnels de la boisson allemands, et notamment en ce qui concerne le secteur de la bière, sont au bord du gouffre économique. Les restrictions dues aux mesures sanitaires...

Partagez cet article

Posts récents

Ransomware chez le distributeur français « La Martiniquaise »

0
Une cyberattaque a touché le groupe français distributeur d'alcool "La Martiniquaise". Une demande de rançon exigée par le groupe de hackers "BlackMatter" qui revendique le vol de plus de 30 Go de données en...

Les « remèdes » au temps de la grippe espagnole

0
Goutte de whisky dans le nez, traitement à l'aspirine, injection de quinine, cure au "Bonox"... Pour faire face à l'une des épidémies les plus mortelles du siècle dernier, nos aïeux ont eu recours aux...

Procès « Saint Emilion » : deux personnalités du grand cru en correctionnel

0
Faire un bon vin ne suffit pas, encore faut-il savoir le vendre et l'appellation "Saint Emilion" est économiquement un atout majeur pour qui possède un domaine éligible. Ce que l'on reproche aux propriétaires des...

Articles populaires

Champagne!

0
Ce n’est pas la première fois que l’on s’interroge sur cette manie quasi planétaire. Pourquoi célèbre-t-on toujours, aux quatre bouts du monde, les plus...

Le « Starbuck » chinois qui fait trembler l’original

0
On connaît les propensions chinoises à tout imiter… On n’ignore pas que le marché chinois est en passe de devenir l’un des plus importants...

Mettre un peu d’alcool dans son eau

0
Une tendance qui commence à faire parler d’elle : l’eau pétillante avec de l’alcool. Cela peut sembler un peu louche, mais voilà, nos millenials veulent...

La bière du crime

Un café à plus de 50 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Recent comments