Le stock défendu

Deux histoires qui ont en commun la période datant de la grande prohibition américaine. Deux découvertes de l’archéologie urbaine et contemporaine. Un stock étonnant de vin de Madère datant du 18e siècle révélé lors de l’abattement d’un mur au musée Liberty Hall à Union, dans le New-Jersey et la découverte de dizaines de bouteilles du tord boyaux local cachées dans un mur d’une maison familiale.

Les « caches » dataient de la prohibition, les experts sont formels… il est intéressant de constater que si dissimuler de l’alcool pour des particuliers pouvait paraître ordinaire à une époque extraordinaire, le même « délit » opéré dans les combles d’une institution publique, en l’occurrence un musée, semble un tantinet louche… à moins de se dire que la prohibition, toutes classes sociales confondues, n’était ni faite, ni à faire et ni même à refaire… ou bien, lavant ainsi les conservateurs des dignes locaux de l’opprobre certaine, se convaincre qu’il s’agissait d’une collection de vin précieux destinée justement à être exposée dans un des musées de la « grande union des états puritains d’Amériques » avec le thème suivant : « les affreuses boissons maléfiques de nos ancêtres ».

https://fr.news.yahoo.com/d%C3%A9couvre-lalcool-datant-prohibition-132946012.html

https://edition.cnn.com/style/article/new-jersey-wine-discovery/index.html

https://www.rocketcitynow.com/article/news/family-finds-remnants-of-prohibition-era-bootleg-liquor-operation-hidden-in-attic/525-07228f91-1409-4d92-b6aa-5a0d006b1a7f

Powered by

Article précédentUne leçon à l’anglaise
Article suivantL’église des poivrots

Articles similaires

En suivant les indices d’une vague rumeur courant sur l’ancien locataire, les nouveaux propriétaires d’une demeure new-yorkaise ont pu mettre la main sur un véritable trésor d’archéologie urbaine : 66 bouteilles de whisky vieilles d’un siècle. Il s’agissait sans doute...
Qu’il soient anglais, américains, vénitiens, empereurs, guerriers, artistes, scientifiques ou politiciens… les grands de ce monde ne sont jamais demeurés insensibles devant une bouteille de grand cru. Dans cet article de Slate, une liste de personnages choisis pour leur...

Faire bouillir son vin

0
Une question posée sur le site américain du magazine « Wine Spectator » par une personne qui souhaitait que sa fille enceinte puisse continuer à déguster son breuvage favori, mais débarrassé de toute trace d’alcool. Dr Vinifera, l’animateur de la rubrique,...
Une découverte déconcertante et qui risque d’entacher la renommée de certains grands crus dont l’appellation a été frauduleusement exploitée. C’est en effet plus de 31 000 bouteilles de vin, avec de fausses appellations, qui ont fait l’objet d’une enquête dans certains...
Un alcool à base de pomme, produit dans la tristement célèbre région de Tchernobyl, a été saisi par les autorités ukrainiennes... et pas vraiment pour les raisons suggérées par la provenance ou le label dudit breuvage. https://www.heidi.news/sciences/de-l-alcool-produit-a-tchernobyl-saisi-par-les-services-secrets https://www.heidi.news/sciences/de-l-alcool-produit-a-tchernobyl-saisi-par-les-services-secrets

Partagez cet article

Posts récents

100€ le paquet de café en Corée du Nord : signe d’une nouvelle famine...

0
100€ pour un paquet de café (on ne connaît pas le grammage de ce dernier), un indicateur assez alarmant de la situation économique d'un pays "hors du monde" depuis plusieurs décennies. Outre cette hausse...

Coca-Cola et Ronaldo : pour quelques milliards de moins

0
Le « geste » du footballeur international Cristiano Ronaldo vis-à-vis d’un des premiers sponsors sportifs mondiaux a été très commenté ces dernières heures dans la presse ; on parle même d’une perte de 4 milliards pour...

Des diplomates « épiciers » expulsés d’Afrique du Sud

0
Ce n'est pas moins de 17 diplomates (du Lesotho et du Malawi) qui sont désormais "persona non grata" en Afrique du Sud pour vente illégale d'alcool. Ces derniers ont abusé de leurs privilèges (achat...

Articles populaires

Un café à plus de 50 €

0
Certains iront peut-être secouer la tête, la mine désapprobatrice, l’œil mauvais et à se dire peut-être qu’un café ne vaudra jamais plus de 3 euros...

Donald, menace sur l’Écosse

0
Après le vin français, voici un nouvel épisode de la saga guerrière trumpiste. Le whisky écossais est menacé non par le Brexit mais probablement...

Mise à l’arrêt d’un réseau de faussaires de vin

0
Une gigantesque machinerie criminelle qui a failli perdre la réputation d’un vin italien les plus fameux : le Bolgheri Sassicaia, appellation « très contrôlée » toscane...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Recent comments