Une colère au compte-gouttes

Quand un coup de gueule parfaitement maîtrisé provoque le retrait d’un produit de grande consommation, il est utile d’en comprendre les causes. En réalité, il n’y a pas vraiment grand-chose à expliquer si ce n’est que la « goutte » d’Évian était vendue depuis presque 5 années sur le marché à un prix prohibitif (1 € les 20 cl) et surtout outrageusement emballé dans une coquille de polytéréphtalate d’éthylène à la scandaleuse empreinte carbone pour tout juste l’équivalent d’un verre d’eau empli aux trois quarts.

Ce qui a fait sortir les griffes acérées d’une certaine Virginie B., cadre dirigeante qui n’a « rien contre les multinationales », mais qui « en a assez de voir des entreprises agir à l’encontre de leurs valeurs affichées ». Message aussitôt entendu par le Groupe Danone qui a décidé de retirer le produit signalé comme « une insulte à la planète, à vos enfants, à vos petits-enfants… » Il aura suffi d’une pétition numérique « au compte-goutte » pour venir à bout de ce qu’il est convenu d’appeler une « aberration écologique ».

https://www.change.org/p/pour-le-retrait-des-minis-bouteilles-d-evian

Powered by

Articles similaires

L’eau minérale non gazeuse a toujours été, sauf rares exceptions, commercialisée dans un contenant plastique. Le plastique, une solution économique autant qu’un véritable problème écologique. Evian a fait un coup double en proposant sa « bulle » rétractable. D’une contenance initiale...

Partagez cet article

Posts récents

Procès « Saint Emilion » : deux personnalités du grand cru en correctionnel

0
Faire un bon vin ne suffit pas, encore faut-il savoir le vendre et l'appellation "Saint Emilion" est économiquement un atout majeur pour qui possède un domaine éligible. Ce que l'on reproche aux propriétaires des...

Napa Valley : des bouteilles de vin en forme de… pénis !

0
L'art phallique n'est pas nouveau. Symbole avant tout de fécondité et de virilité dans de nombreuses cultures et civilisations, il peut surprendre aujourd'hui et même choquer si "l'objet phallus" s'expose sans mise en garde...

Les vignes de l’Hérault : touchées en pleine vendange

0
Le département de l'Hérault n'en finit plus de subir l'ire capricieuse du temps mauvais : de la sécheresse aux inondations, c'est une sorte de conjuration climatique maudite qui s'acharne depuis deux années sur cette...

Articles populaires

Champagne!

0
Ce n’est pas la première fois que l’on s’interroge sur cette manie quasi planétaire. Pourquoi célèbre-t-on toujours, aux quatre bouts du monde, les plus...

Le « Starbuck » chinois qui fait trembler l’original

0
On connaît les propensions chinoises à tout imiter… On n’ignore pas que le marché chinois est en passe de devenir l’un des plus importants...

Mettre un peu d’alcool dans son eau

0
Une tendance qui commence à faire parler d’elle : l’eau pétillante avec de l’alcool. Cela peut sembler un peu louche, mais voilà, nos millenials veulent...

La bière du crime

Un café à plus de 50 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Recent comments