Une colère au compte-gouttes

Quand un coup de gueule parfaitement maîtrisé provoque le retrait d’un produit de grande consommation, il est utile d’en comprendre les causes. En réalité, il n’y a pas vraiment grand-chose à expliquer si ce n’est que la « goutte » d’Évian était vendue depuis presque 5 années sur le marché à un prix prohibitif (1 € les 20 cl) et surtout outrageusement emballé dans une coquille de polytéréphtalate d’éthylène à la scandaleuse empreinte carbone pour tout juste l’équivalent d’un verre d’eau empli aux trois quarts.

Ce qui a fait sortir les griffes acérées d’une certaine Virginie B., cadre dirigeante qui n’a « rien contre les multinationales », mais qui « en a assez de voir des entreprises agir à l’encontre de leurs valeurs affichées ». Message aussitôt entendu par le Groupe Danone qui a décidé de retirer le produit signalé comme « une insulte à la planète, à vos enfants, à vos petits-enfants… » Il aura suffi d’une pétition numérique « au compte-goutte » pour venir à bout de ce qu’il est convenu d’appeler une « aberration écologique ».

https://www.change.org/p/pour-le-retrait-des-minis-bouteilles-d-evian

Powered by

Articles similaires

L’eau minérale non gazeuse a toujours été, sauf rares exceptions, commercialisée dans un contenant plastique. Le plastique, une solution économique autant qu’un véritable problème écologique. Evian a fait un coup double en proposant sa « bulle » rétractable. D’une contenance initiale...

Partagez cet article

Posts récents

Israël : il y a 2600 ans, du vin à la vanille

0
C'est une découverte qui vient bousculer d'anciennes certitudes. Des résidus de vanille, une épice considérée comme inconnue jusqu'alors dans l'antiquité, aurait été trouvée dans des jarres à vin datant de 2600 années. Un vin...

Lactosérum : de la crèmerie à la distillerie

0
Dans le secteur des produits laitiers, le lactosérum (sous produit liquide après traitement du lait) peut devenir un problème économique de taille, notamment pour le recycler. Dans les productions à grande échelle, la transformation...

Articles populaires

28 dollars, prix d’une bière dans un aéroport new-yorkais

0
C'est la mousse de trop... A l'aéroport de LaGuardia, état de New-York, un voyageur en transit publie son ticket de caisse sur les réseaux...

Pour l’amour du risque et le bon goût du vin

0
Sachant qu’un vin n’est pas un produit destiné à être vieilli et que les processus chimiques liés au vieillissement du vin peuvent tout aussi...

Un pub sans bière, c’est comme Londres sans Big-Ben

0
Un conflit social pourrait engendrer une pénurie de bière au Royaume-Uni. La grève des chauffeurs de la principale entreprise de livraison menace en effet...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Recent comments