La fin du « tea-time » en Angleterre ?

Un débat qui ne concerne que les habitants des îles britanniques ? Oui, peut-être… On s’interroge sur l’arrêt de la fameuse pause thé au pays de sa Gracieuse Majesté ; une pause dans le sacro-saint « tea time » qui s’est engagée chez les nombreux clubs de cricket que compte le pays.

Confinement, phobie du contact, rupture d’usage… La Covid, ce virus crétin, aura donc eu raison du « so cliché » du plus entêté des peuples européens. Il faut dire qu’en France, cela fait bien longtemps que les habitants du plus beau pays du monde ont délaissé leurs vieilles coutumes ancestrales sans avoir eu besoin d’un virus malin pour les y contraindre. Le Français « débardeur marin, béret sur la tête, baguette sous le bras et gros rouge dans la main » ne s’est plus vu depuis un demi-siècle au moins… sauf peut-être dans quelques rares blockbusters hollywoodiens où le réalisateur avait besoin de géolocaliser l’action à un public nord-américain qui pensait encore naguère que la Russie était située entre Cuba et le Mexique…

On n’est certes plus très « vin de table » en France, mais on a tendance à boire « mieux ». On ne porte plus le béret, mais cela fait bien longtemps que porter une « coiffe » quelle qu’elle soit, fait « has-been-gros ringue »… sauf la casquette de baseball bien entendu, symbole US de la paysannerie cow-boyesque moderne qui fait moins bouseux-red-neck qu’il n’en a l’air.

D’ailleurs, il a été scientifiquement prouvé que les Français consomment plus de bière que leurs cousins germains qui en boivent beaucoup moins… preuve que le monde change et qu’il faut se garder de considérer l’extérieur de la coupe uniquement. S’il faut rappeler que le couscous, l’un des plats préférés des Français, a été démocratisé dans l’hexagone par les nombreux pieds-noirs apatrides, en parler aujourd’hui dans un club de recettes en ligne mettrait probablement votre smartphone sur écoute, ou votre numéro de sécu fiché comme sympathisant d’un pseudo califat mafieux. Autant alors se prémunir de fâcheuses pensées qui vous ferait passer pour une espèce de dangereux malhonnête.

La réalité devient plutôt virtuelle et ce qui caractérisait les peuples d’antan peut encore se mirer sur les reflets huilés d’un pin-badge aux couleurs du pays dans le control panel de votre réseau social. Il est pourtant bien navrant de constater que c’est bien ce refus de la réalité vraie qui agite les consciences d’aujourd’hui.

Le « c’était mieux avant » a toujours existé et le « c’était mieux avant » d’aujourd’hui n’est qu’une énième émanation sentimentale des reconstructions a posteriori d’une vision idéalisée de nos propres nostalgies. Mozart est mort dans la misère la plus crasse et les Beatles passaient pour des dégénérés qui faisaient de la « musique de sauvage »… Aujourd’hui, on vient écouter le cover-band officiel dans une salle d’opéra. Le réflexe identitaire fait penser aujourd’hui aux derniers spasmes d’une bête abattue : le dernier coup de bois d’un cerf, le dernier coup de patte d’un lion, le dernier coup de gueule d’une hyène… souvent spectaculaires et parfois… mortels.

https://sports.yahoo.com/storm-tea-cup-english-cricket-175626473.html

https://www.theguardian.com/news/2020/nov/25/just-not-cricket-why-tea-has-been-run-out-of-the-game

Powered by

Articles similaires

Près d'un demi-million de travailleurs de l’un des breuvages les plus prisés au monde menacent de cesser la cueillette des feuilles de thé noir afin de dénoncer des « conditions de travail insupportables ». Considéré par certains comme le « meilleur thé au...
Le changement climatique en Afrique de l'Est ne date pas d'hier... dès les années 2000, Djibouti a connu et connaît encore une sécheresse quasi endémique. Le grand voisin Kenyan s'inquiète à présent de la menace climatique qui risque bien...
L’expression « ce n’est pas ma tasse de thé » vient d’Angleterre, difficile d’en douter. C’est que « dans le temps » on savait traduire les expressions qui venait d’ailleurs… La langue française a réalisé une forme d’échangisme avec son imposante voisine de...
Un précédent article sur les cas de cancer de l’œsophage observé en Iran avait mis en garde contre les dangers de consommer son thé (ou n’importe quel autre breuvage d’ailleurs) chaud bouillant… Les Russes, autre grands consommateurs de chaï,...
Assez insolite mais qui démontre l’extrême adaptabilité et ingéniosité des êtres humains en milieu hostile. Des occupant de la station spatiale internationale ont pu repérer une fissure « gênante » à l’aide de feuilles de thé. On ignore si lesdites feuilles...

Partagez cet article

Posts récents

Exportation record du vin argentin

0
En hausse régulière chaque année, les exportations du vin argentin ont réalisé un total d’environ 817 millions de dollars, soit le plus haut seuil jamais observé. Avec pour principaux clients les États-Unis, le Brésil, le...

Wine Paris : le salon reprend les couleurs du vin

0
Après deux années d'incertitude voire pour certains de crise majeure, le monde du vin et des spiritueux va se retrouver du 14 au 16 février 2022 pour "relancer la machine". C'est tout un secteur...

Vente aux enchères historique pour une collection de whisky

0
Un amateur de whisky s’est « libéré » de sa collection privée par une vente aux enchères historique. Durant 15 années, le mystérieux « Pat » a amassé plus de whisky qu’il ne pouvait en boire. Une collection totalisant...

Articles populaires

Champagne!

0
Ce n’est pas la première fois que l’on s’interroge sur cette manie quasi planétaire. Pourquoi célèbre-t-on toujours, aux quatre bouts du monde, les plus...

Le « Starbuck » chinois qui fait trembler l’original

0
On connaît les propensions chinoises à tout imiter… On n’ignore pas que le marché chinois est en passe de devenir l’un des plus importants...

Mettre un peu d’alcool dans son eau

0
Une tendance qui commence à faire parler d’elle : l’eau pétillante avec de l’alcool. Cela peut sembler un peu louche, mais voilà, nos millenials veulent...

La bière du crime

Un café à plus de 50 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Recent comments