Le monde d’après, sans vin ?

Ce n’est pas qu’un pays (la France notamment) qui s’inquiète pour l’avenir économique de sa branche viticole, mais le monde dans sa totalité… Au-delà des pertes économiques, dirions-nous « normales », en raison des mesures de confinement, il s’agit surtout d’espérer que cette crise n’entraîne pas de « nouvelles » tendances de consommation et une rupture dans les habitudes sociétales avant « Covid ». Un exemple assez troublant, mais logique : le cas des boulangeries. Ces derniers pouvaient continuer à fabriquer et servir leur pain ; or le confinement a provoqué une situation jusque-là inédite (même en temps de guerre) : les Français se sont mis à faire du pain chez eux… L’art de la panification n’est pas simple, il faut un indéniable savoir-faire pour réussir une bonne fournée. Outre une pénurie de farine constatée sur l’ensemble du territoire, le confiné « qui s’emmerde » disons-le crûment, a du temps pour cuisiner, même mal, et surtout parfaire sa technique… jusqu’au jour où il se dira : « pourquoi allez acheter ma baguette industrielle chez mon boulanger franchisé qui n’est même plus un vrai artisan alors que je peux fabriquer un bien meilleur pain chez moi… »

Dans ce processus de réappropriation proche de l’instinct survivaliste, on peut égrener toute la liste des « à faire chez soi ». Si le vin est plutôt compliqué, même à domicile, à fabriquer, il n’en est rien de la bière artisanale qui d’ailleurs « pullule » : on ne compte plus en effet les micro-brasseries qui inquiètent le législateur et toute une économie jusque-là réservée aux grands groupes industriels. Déjà que la consommation du symbole national français (avec le fromage et la baguette) est en berne, espérons que « Covid » ne transforme pas chaque citoyen en épicier d’appartement à transformer son salon en brasserie, sa cuisine en fournil, la chambre des enfants en fumoir à jambon, le couloir en potager et la salle de bain en étuve à camembert.

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/le-vin-n-a-pas-vraiment-la-cote-en-cette-periode-de-confinement-1587051386

http://www.rfi.fr/en/business/20200421-covid-19-lockdown-expected-to-cost-france-%E2%82%AC120-billion-in-lost-revenue

https://www.france24.com/fr/20200421-gripp%C3%A9-par-le-covid-19-le-secteur-viticole-fran%C3%A7ais-craint-pour-son-avenir

https://www.iol.co.za/capeargus/news/sa-produce-wine-exporters-fear-lockdown-losses-47010215

Powered by

Articles similaires

Le préfet de l’Aisne a réalisé une marche arrière toute après avoir pris conseil auprès de plusieurs addictologues : non, l’interdiction de l’alcool durant le confinement ne stoppera pas les violences domestiques. Devant la crainte de voir se multiplier...

Donald la menace

0
Le titre d’un épisode d’une série qui ne verra pas le jour… pour cause de concurrence anticipée. Ce n’est plus Donald Trump qui menace les 100 000 emplois de la filière viticole française, mais bien le confinement à l’échelle planétaire. Le...
10 millions de litres ou 2,6 millions de gallons ? Il n’est pas question ici de batailler sur une unité de mesure, mais de se dire qu’une telle quantité de liquide devrait remplir l’équivalent de 4 piscines olympiques. À l’échelle nationale, si l’on...
Etrange interdépendance de ce monde. Quelle sorte d’effet papillon peut entraîner un confinement mondial ? Le sujet de philosophie tout trouvé et malheureusement pas pour clore cette année scolaire… Il n’y aura pas de bac pour sanctionner le cancre du...

Partagez cet article

Posts récents

Whisky japonais, le grand perdant des JO de Tokyo

0
Dans le climat désespérant, pour ne pas dire déprimant, des non-festivités des jeux de Tokyo, les produits japonais "interdits" à la vente durant l'événement seront les premiers perdants de ce qui pourrait devenir comme...

4 tasses par jour de café, maximum recommandé

0
Le café n'en finit pas de démontrer ses bienfaits sur l'organisme. Une dernière étude semble prouver que cette boisson n'augmenterait pas le rythme cardiaque alors que le contraire fait partie des idées reçues les...

Le plus vieux whisky du monde

0
Ce n'est pas le plus cher, mais c'est probablement le plus vieux whisky du monde qui a été vendu aux enchères à la rondelette somme de 137,000 dollars US. Le précieux breuvage avait été...

Articles populaires

Un café à plus de 50 €

0
Certains iront peut-être secouer la tête, la mine désapprobatrice, l’œil mauvais et à se dire peut-être qu’un café ne vaudra jamais plus de 3 euros...

Donald, menace sur l’Écosse

0
Après le vin français, voici un nouvel épisode de la saga guerrière trumpiste. Le whisky écossais est menacé non par le Brexit mais probablement...

Mise à l’arrêt d’un réseau de faussaires de vin

0
Une gigantesque machinerie criminelle qui a failli perdre la réputation d’un vin italien les plus fameux : le Bolgheri Sassicaia, appellation « très contrôlée » toscane...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Recent comments