La cave qui valait 60 millions de dollars

Michel-Jack Chasseuil… Vous vous souviendrez sans doute du personnage lorsque vous visiterez sa cave, située à la Chapelle-Bâton à une heure de Poitiers et baptisée modestement le « Louvre du vin ». Il faudra avant vous acquitter du billet d’entrée à 600 dollars. Une collection qui concentre presque 50,000 bouteilles et considérée comme la meilleure au monde par les plus grands spécialistes du genre.

Vins plutôt rares et, on s’en doute, pas à la portée de n’importe quelle bourse. Maintenant, à se demander qui paiera une telle somme pour déguster, des yeux uniquement, cette formidable collection de vins uniques dont une bonne partie, c’est chimiquement établi, a dû tourner en vinaigre…

N’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une excellente initiative et qu’elle a déjà le mérite d’être un acte de conservation du patrimoine vinicole même si la visite du site ne sera réservée qu’à quelques privilégiés assez fortunés.

Michel-Jack Chasseuil, collector of rare wines, poses with a magnum of Chateau Petrus, on January 9, 2012, in the cellar of his house in La Chapelle-Bâton, western France. Michel-Jack Chasseuil is seeking funds to create a museum to display his collection of 40.000 bottles, considered as the most beautiful fine wines cellar in the world. AFP PHOTO / NICOLAS TUCAT (Photo credit should read NICOLAS TUCAT/AFP via Getty Images)

https://www.foodandwine.com/news/michel-jack-chasseuil-wine-collection-exhibit-museum-la-chapelle-baton-france

Powered by

Articles similaires

Une collection sans égal, qui contemple le reste du monde des collectionneurs du haut de ses bouteilles les plus rares. Enfermées dans un salon écrin taillé sur mesure, les bouteilles des plus grands millésimes maltés ont été appréciées par...
On connaissait les bons investisseurs dans le whisky Macallan, ceux qui arrivaient à patienter presque 30 années avant de revendre leur bien volatile et récolter une plus-value hautement lucrative. Avec une estimation allant jusqu’à 100 000 € pour ce cru, ce Macallan...
Il est considéré comme le dernier d'Alsace selon l'Association nationale d'oenographilie. A collectionner les étiquettes de vin depuis 45 ans, Constant Beyhurst a fini par en amasser presque 300,000. Une "passion qui se perd" selon le collectionneur qui voit...

Partagez cet article

Posts récents

Site industriel de vinification à l’époque biblique

0
Un imposant complexe de fabrication du vin de l'époque assyrienne a été découvert dans l'actuel Iraq. On estime le site vieux de près de 1700 années, soit l'époque du roi Sennachérib, bien connu pour...

Le Kratom : un mocktail pour patienter

0
Pour lutter contre la pandémie de Covid qui semble toucher sévèrement le pays avec presque 2 millions de cas enregistrés, la Thaïlande a eu recours à une prohibition temporaire. Retiré depuis quelques mois de...

Boire jusqu’à la lune ronde

0
Tycho Brahe, alchimiste fou, administrateur fantasque, astronome de génie mourut un jour d'un éclatement de vessie. La légende voulut que l'inventeur et découvreur de renommée mondiale se devait plus d'obéir à l'étiquette des gens...

Articles populaires

Champagne!

0
Ce n’est pas la première fois que l’on s’interroge sur cette manie quasi planétaire. Pourquoi célèbre-t-on toujours, aux quatre bouts du monde, les plus...

Le « Starbuck » chinois qui fait trembler l’original

0
On connaît les propensions chinoises à tout imiter… On n’ignore pas que le marché chinois est en passe de devenir l’un des plus importants...

Mettre un peu d’alcool dans son eau

0
Une tendance qui commence à faire parler d’elle : l’eau pétillante avec de l’alcool. Cela peut sembler un peu louche, mais voilà, nos millenials veulent...

La bière du crime

Un café à plus de 50 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Recent comments